Réponses d'experts

Terrain de boule, l’essentiel en une page

La page ci-dessous vous donne un aperçu des chapitres et messages principaux abordés dans notre guide, pour en savoir plus cliquez sur les liens de votre choix.

La réalisation d'un terrain de boule

La construction d'un terrain de pétanque demande du travail, du soin et un outillage adéquat. Elle est à la portée d'un bricoleur de niveau moyen, prêt à manipuler des matériaux lourds. Avant de construire un terrain de pétanque, il importe que vous en choisissiez soigneusement l'emplacement et les dimensions (15 m sur 4 si vous voulez un terrain de pétanque réglementaire).

Vous commencerez par décaisser votre terrain, puis y étalerez deux couches de graviers séparées par un feutre géotextile. Vous terminerez par deux couches de sable bien tassées et entourerez votre piste de bastaings de bois. Votre terrain sera alors prêt à recevoir vos premières parties de pétanque ! Quelques accessoires de confort (un éclairage, un robinet à portée de main et un peu de mobilier extérieur) achèveront de rendre votre boulodrome agréable et pratique.

L'entretien d'un terrain de pétanque

En contrepartie des agréments qu'il procure, un terrain de pétanque demande un peu d'entretien au fil des saisons, ainsi la surface restera-t-elle bien « roulante » et dépourvue d'éléments indésirables. Il est notamment important d'ajouter de temps à autre du sable de finition.

Les boules de pétanque

La pétanque se joue avec un but en bois (cochonnet) dont le diamètre est compris entre 2,5 et 3,5 cm, et des boules métalliques dont le diamètre est compris entre 7,05 et 8 cm et le poids entre 650 et 800 grammes.

Les principaux jeux de boules

Outre la célèbre pétanque, trois principaux jeux de boules sont pratiqués en France : le sport-boule, le jeu provençal et la boule bretonne.

La pétanque

Née à La Ciotat aux alentours de 1910, la pétanque est le jeu de boules le plus populaire en France. Elle se pratique en gardant les deux pieds joints au sol au moment du lancer de boule : son nom vient de l'expression provençale « pè tanca », ce qui signifie « pied planté au sol ».

Le sport-boule (ou boule lyonnaise)

Rebaptisé au 20e siècle sport-boules, le jeu de la boule lyonnaise date du 18e siècle. Le sport-boules reste très pratiqué de nos jours à Lyon, en Savoie et en Dauphiné, mais aussi dans d'autres régions. Par rapport à la pétanque, les boules sont plus grandes et le terrain beaucoup plus long.

Le jeu provençal

Ancêtre de la pétanque, le « jeu provençal » reste aujourd'hui très pratiqué dans les régions du sud de la France et parfois ailleurs. Comme la boule lyonnaise, le jeu provençal se joue sur un terrain long, plus long qu'un terrain de pétanque. Contrairement à la pétanque, qui se joue les deux pieds fichés au sol, le jeu provençal demande une prise d'élan, ce qui le rend plus complexe et nécessite un entraînement particulier.

La boule bretonne

Sport populaire en Bretagne, la boule bretonne fut d'abord pratiquée sur des espaces naturels, avec des boules en bois fabriquées par les sabotiers. Plus tard, les cafés s'équipèrent d'allées de dimensions spécifiques, permettant aux joueurs de pratiquer leur jeu dans de meilleures conditions. Les boules bretonnes modernes sont en résine synthétique, plus résistante que le bois. Quant aux règles du jeu, elles admettent un grand nombre de variantes locales.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

 

Poser une question

Téléchargements

Guides, fiches pratiques, lettres & contrats-types, ...

5700 documents sur comprendrechoisir.com Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Terrain de boule : guide pratique pour un
terrain de pétanque

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides